Isolation des Combles perdues

Quelle solution pour isoler un comble perdu ?

La solution à choisir pour l’isolation du comble se fera en fonction de la configuration de celui-ci. S’il est accessible, on se tournera vers une laine souple en rouleaux. Si non, la laine à souffler facilitera la mise en oeuvre.

Résultat de recherche d'images pour "isolation combles perdus"Lorsque le comble est accessible

Vous pouvez choisir une laine souple en rouleaux à poser jointivement sur l’ensemble de la surface du plancher, en remontant jusqu’à la panne sablière et en prenant soin de ne pas obturer les entrées d’air si la ventilation du comble s’effectue par les rives basses de la toiture. L’isolant choisi pour ce type d’isolation ne nécessite pas de tenue mécanique particulière et un isolant souple en rouleaux de lambda classique 0.040W/(m.K) peut tout à fait convenir. Dans la mesure où dans ce type de combles, vous n’êtes pas limités par la hauteur pour la réalisation de l’isolation, optez dans ce cas pour une épaisseur de 300 à 400mm, soit R= 7.50 à 10m2.K/W, selon l’objectif de performance globale souhaité pour votre projet.

Résultat de recherche d'images pour "isolation combles perdus"Lorsque le comble est difficilement accessible (faible hauteur, absence de trappe d’accès)

Visez de préférence une isolation par une laine en flocons, à souffler directement sur le plancher du comble. Le soufflage d’un isolant en vrac permet, notamment lorsque la charpente est de type industriel (en W par exemple), un bon calfeutrement de l’ensemble de la surface, dans les moindres recoins et de façon rapide (une moyenne de 3h pour 100m2 dans le cas d’une laine minérale soufflée à plus de 300 mm d’épaisseur).

Ce type d’isolation en flocons dispose d’un Avis Technique de mise en œuvre (disponible sur le site du CSTB ), qu’il convient de respecter pour une pose conforme aux prescriptions du fabricant. Pensez notamment à repérer les boîtiers électriques et boîtes de dérivation par un marquage spécifique sur la charpente avant le soufflage de la laine en vrac. Des piges à fixer en début de chantier sur les solives vous permettront de repérer aisément l’épaisseur d’isolant soufflé.

Attention, le groupe de ventilation doit être hors du volume recevant l’isolant et fixé à une hauteur suffisante pour ne pas aspirer l’isolant. Le calorifugeage des gaines de ventilation doit être conforme à la réglementation. Le soufflage ne peut s’y substituer.

La conductivité thermique (ou lambda) des laines en flocons varie de 0.042 à 0.048 W/(m.K). Le tassement de l’isolant varie selon sa nature, aussi pensez à vérifier la classe de tassement de l’isolant choisi, soit sur le certificat Acermi du produit s’il est certifié, soit dans l’Avis Technique du fabricant ( www.cstb.fr ).

Résultat de recherche d'images pour "isolation combles perdus"

devis effectuee dans la journee…


Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories